Article 30: Bye bye Laos!

Publié le 12 Février 2014

  Jess à Kratie, Cambodge, le 12 février 2014

 

Comme promis dans l'article précédent voici quelques photos des deux soirées inoubliables que nous avons passé à Champassak avec Yves et toute la troupe du théatre d'ombres chinoises

12.-Laos-decembre-2013-9023.jpg

      DSCN0631.JPG12.-Laos-decembre-2013-7888.jpg

12.-Laos-decembre-2013-9844.jpg

En quittant Champassak nous empruntons la piste qui nous avait été indiquée par Yves  et décrite comme une des plus belles routes qu’il ait jamais faite !

C’est là la magie des rencontres, pouvoir partager ses expériences, ses coups de cœurs car sans lui nous aurions sans doute pas remarqué cette petite piste à la sortie de la ville qui longe tout du long le Mékong jusqu’à Si Phan Don, communément appelées les 4'000 îles.

Nous quittons donc Champassak le cœur un peu serré de laisser derrière nous cette belle cité endormie où nous avons adoré flâner pendant 4 jours.  Mais nous partons, grâce à Yves et à son orchestre, avec de belles images plein la tête !

La piste est fidèle à la description que nous en avait fait Yves : étroite, magnifique, avec parfois des vues à couper le souffle sur le Mékong ! C’est bien simple, à certains endroits la prudence est de rigueur au risque de se voir tomber directement dans le fleuve, tellement la route est perchée au-dessus de l’eau…

Nous avançons doucement, comme si nous nous baladions à vélo pendant nos vacances et le cadre s’y prête bien : nous traversons de petits villages abrités à l’ombre des bambous géants où la population semble simplement prendre du plaisir à passer le temps ensemble… Les enfants nous repèrent de loin et s’empressent de nous lancer un habituel Sabaidee (nous avons d’ailleurs compter que notre route était ponctuée d’environ 300 Sabaidee à l’heure, un record !), les habitants jouent aux cartes, discutent, jouent avec leurs enfants et les cochons eux, se baladent le long de la piste, profitant comme ils peuvent de leur courte espérance de vie.

 DSCN0658.JPG

DSCN0656.JPG

DSCN0647.JPG

Nous mettons deux jours pour enfin arriver à ce lieu mystique qui porte un nom si prometteur : les 4'000 îles.Y’en a t-il réellement 4'000 ? Difficile à dire….

Lorsque nous arrivons à l’embarcadère en fin de journée, le soleil commence gentiment à tirer sa révérence. Les quelques rayons persistants teintent le ciel d’un rose-orangé chaud et agréable. Le bruit des barques à moteur résonnent au milieu du Mékong, lisse tel un miroir, parsemé ici et là par quelques amas de végétation qui essayent de se faire une place au milieu du fleuve qui semble ici endormi.

Nous embarquons les vélos à bord de la pirogue qui nous permet de rejoindre Don Det une des îles les plus fréquentées par les touristes. On nous avait prévenus: au nord de l'île les bars et guesthouses se succèdent et les touristes en manque de sensations fortes se bousculent dans les restaurants offrant une expérience "Happy" (champignons hallucinogènes et herbes à toutes les sauces...) à moindre frais. Nous préférons la partie sud de l'île, plus tranquille...

Même si nous apprécions notre petite pause de quelques jours sur l'île, nous sommes encore une fois surpris par le comportement de certains touristes. Certaines occidentales n'hésitent pas à se promener en bikini sur l'île devant les villageois ou même à faire du topless à la vue de tout le monde, ce qui est, au Laos, très mal vu.

Heureusement nous faisons la connaissance de Jochen, un allemand qui voyage en pirogue depuis le nord du Laos. Il nous propose de nous emmener pendant une journée explorer les petites îles voisines et passer la nuit sur l'une d'entre elles ce qui nous permet d'échapper à l'afflux de touristes et de découvrir la région par nos propres moyens. Nous nous sentons privilégiés lorsque nous passons avec notre barque à côté des autres touristes qui effectuent en groupe de 30 personnes une sortie kayak.

GOPR0125.JPGDSCN0733.JPG

 

La fin du visa approche et il est temps pour nous de quitter le Laos où nous sommes arrivés il y a plus de deux mois. Qu'est-ce que nous en retenons?


- Des milliers et des milliers de Sabaïdee !

- Des soupes de nouilles tous les midis

- Des karaokés partout

- De la bière Lao qui coule à flots!

- Plein d'enfants partout!

- Des rencontres qui restent gravées

- De la piste encore et encore....

- Des booooooonnes côtes!

- Le rythme laotien...sans se presser

- Des villages isolés, des maisons en bois

- Le Mékong qui rythme la vie des habitants

 Et tellement de choses encore...

 

12.-Laos-decembre-2013-3734.JPG12.-Laos-decembre-2013-3843.jpg  DSCN0695.JPG

 

 

 

 


12. Laos décembre 2013 2883

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN0680.JPG

Rédigé par lattitudeterre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yves B cinéma-tuktuk 27/05/2014 11:34

bonjour à vous, c'était une rencontre magnifique et votre article en fait echo, en espérant vous revoir lors d'un prochain périple au Laos ou ailleurs et qui sait, en suisse peut-être si on vient faire une tournée vers chez vous avec la troupe. amitiés ,Yves

Antho 07/03/2014 00:11

Et bien quelle belle écriture super poétique, merci ! Gros bisou