Article 29: Nouvelles du sud!

Publié le 28 Janvier 2014

Alban, le 30 janvier à Champassak, Laos.

 

Pour notre dernier article nous avions laisser carte blanche à Margot pour qu'elle puisse retranscrire ses premières impressions du voyage à vélo. C'est pour nous important de connaître son ressenti afin de répondre à ses attentes du mieux possible. Après presque 10 mois de voyage, nous avons quand même notre petite routine !

 

Ce que Margot à oublié de vous dire dans l'article précédent, c'est que ces dernières semaines n'ont pas été de tout repos...

 

Lors d'un bivouac dans un temple, l'un des moines nous propose, à 4h30 du matin, de nous conduire à Paksan (100km) en camion car il doit s'y rendre dans la matinée. Nous acceptons cette offre sans hésiter! Juste avant d'arriver dans la ville, il nous demande si nous souhaitons l'accompagner sur la montagne pour faire quelques photos. On ne comprend pas vraiment très bien de quoi il s'agit mais nous ne sommes pas à quelques heures près! Il prend alors une piste sur notre gauche. Après plusieurs kilomètres dans la poussière, on rencontre un homme qui va nous montrer le chemin en moto. Plus nous avançons et plus la piste se rétrécit, devenant bientôt trop petite pour notre véhicule. C'est alors que notre chauffeur oublie qu'il y a notre tandem sur son toit... En forçant un peu lors d'un passage, notre vélo se prend dans une branche ce qui tord à angle droit notre guidon. On s'arrête aussitôt pour constater les dégats.

DSCN0344.JPG

DSCN0345.JPG

Perdus au milieu de tout, nous sommes obligés de continuer à pied, poussant péniblement les vélos dans le sable pendant une bonne demie-heure. A ce moment là, on ne sait toujours pas à quoi s'attendre. Allons-nous débarquer dans un monastère ? Un village perdu dans les montagne? Non rien de tout ça... Il y a juste une vieille cabane en tôle et 7 mecs  nous y attendent. Je vois encore les têtes de Jess et Margot en arrivant sur place. "Y'a pas moyen, on ne dort pas là nous, même si la présence du moine peut nous rassurer, on ne passe pas la nuit avec les 7 mecs, perdus au milieu de tout".... Bon c'est vrai qu'ils  ne sont pas vraiment accueillants et regardent les filles avec insistance. Avec leur machette à la main (outil indispensable ici) on se sent complètement vulnérables.

Nous faisons comprendre au moine qui nous accompagne que l'on préfère rentrer à Paksan pour y passer la nuit (et accessoirement de ne pas être découpés en morceaux à la machette). En nous déposant à l'entrée de la ville, il nous explique qu'il vient de s'appercevoir qu'il lui manque de l'argent (l'équivalent de 100€ tout de même...), sûrement victime d'un voleur....Bizarre, nous avons passé toute la journée avec lui et nous ne l'avons pas vu quitter son sac. Il nous demande de l'aide et veut qu'on lui donne de l'argent pour qu'il puisse rentrer chez lui. Mouais, manifestement il nous raconte des bobards...Nous essayons de garder notre calme et lui expliquons que nous ne pouvons pas lui donner de l'argent et que nous étions tout la journée avec lui et ne voyons pas comment il aurait pu se faire voler quoi que ce soit.

Après quelques minutes d'explications et de dures négociations (avec l'aide d'une amie laotienne au téléphone pour traduire) nous parvenons à nous extirper de cette situation pénible non sans avoir eu à faire aux gestes brusques du moine pour nous empêcher de partir. Un peu plus et il nous cassait la figure je pense !

DSCN0355.JPG

En pleine négociation avec nos affaires en tas sur le bord de la route...

Nous on se sent cons, on culpabilise (peut-être disait-il vrai, même si cela paraît improbable....) et surtout on prend une claque! Se faire "escroquer" par un moine bouddhiste. Quand même.... En plus de cela, nous étions encore passablement énervés d'avoir notre vélo en piètre état !

 

Le soir même, Jess m'accompagne dans un garage pour tenter de réparer. L'un des jeunes insiste pour faire chauffer notre barre au chalumeau afin de la détordre. Malgré nos craintes, il s'obstine en nous disant que c'est la seule solution. Cinq minutes plus tard, la barre est cassée en deux morceux.... Bah oui, l'aluminium ça ne se chauffe pas. Nous repartons avec une réparation bien sommaire...

DSCN0356.JPG

DSCN0358.JPG

Le lendemain, après une étape de 75km, la barre est de nouveau cassée. Cette fois-ci, je pars seul à la recherche d'une nouvelle solution. Dans une sorte de quincaillerie, je tombe sur un "démonte boulons". La barre est exactement du même diamètre et cette fois-ci c'est de l'acier. Bon, le tout est un peu lourd mais après l'avoir fait chauffer dans un garage pour lui donner la forme souhaitée, je repars avec cette nouvelle pièce qui nous redonne le sourire. Nous avons désormais un nouveau guidon !

 

Même si nous sommes bien motivés, on ne peut pas dire que la route 13 soit des plus excitante... Après 3 étapes bien ennuyeuses, nous nous posons à Thakaek pour faire le point sur la suite du voyage. Lors de ce break, nous faisons la connaissance de Laurie et Thibaut, deux jeunes français venus passer 6 mois en Asie du sud-est et en Chine pour grimper (voici leur blog pour celles et ceux qui souhaitent découvrir tout plein de beaux spots de grimpe: http://carnetsverticaux.blogspot.com).

IMG_0782.JPG

Thibaut en train de défier les lois de l'apesanteur dans du 7b+

A Pakse, nous louons trois scooters pour découvrir le plateau des Bolovens. Ce plateau situé en altitude est réputé pour ces paysages grandioses et ces cultures de café et de thé. Nous enchaînons alors les visites des plus belles cascades de la région en profitant du soleil qui commence à bien chauffer ici.

DSCN0434.JPG

Cascade Tad Yuang

DSCN0461.JPG

Nous reprenons la route le 29 janvier en direction du Vat Phou, temple datant de l'époque Angkorienne et situé à 35km au sud de Paksé.Ce temple est un véritable joyaux à voir absolument.

DSCN0507.JPG

Rien que les frangipaniers, plusieurs fois centenaires, valent le détour...

DSCN0555.JPG

DSCN0491.JPG

Sur la route nous tombons sur la bifurcation qui mène à Champassak. Ca tombe bien, il est l'heure de déjeuner et le soleil tape fort, une bonne excuse pour aller explorer cette petite ville. Dès notre arrivée nous sommes tous les trois unanimes: nous adorons l'atmosphère qui s'y dégage! Qu'est-ce que c'est mignooooon! Par hasard nous tombons sur un panneau "Théâtre de marionnettes et d'ombres chinoises". Wouah ça a l'air trop bien! On va voir et le proprio parle français. Yves nous explique son projet et nous sommes conquis. De plus, a lieu ce soir-là la projection d'un film accompagné d'un orchestre de musique traditionnelle lao. Nous sommes obligés de rester ! Et nous y resterons plus de temps que prévu car dans 2 jours c'est la représentation du théâtre de marionnettes! On ne peut quand même pas louper ça...

(pour quelques explications allez voir ici!)

On essayera de mettre des photos des deux soirées tout bientot !

Rédigé par lattitudeterre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie et Christophe 24/03/2014 19:35

Coucou,
Je viens de lire vos exploits avec le Bonz, whoua....c'était peut être tout simplement un mec déguisé.
Pour nous, retour à la vie parisienne et déjà le printemps.
Je pense aller au Vietnam cette été avec une amie.
Bonne route à vous 2.
Nathalie et Christophe rencontrés à Nong Khai

céline 10/02/2014 19:20

bien le bonjour !!
j'aime bcp bcp bcp votre photo : ce parapluie fleurie me rabiboche le coeur :) ici tempête sur tempête...on attend moins de vent pour monter la petite serre
bien des choses à vous deux !

Alban 06/02/2014 07:07

Merci Julie pour ton commentaire.
Je t'encourage vivement à voyager avec tes enfants; ça doit être une riche expérience également.
Nous pouvons te donner quelques conseils de voyage si tu le souhaite mais vu à la vitesse où évoluent les choses en Asie du sud-est, nos conseils risquent vites de devenir obsolètes... Si jamais tu
as des questions, n'hésites pas à nous envoyer tout ça par mail:)
Bonne continuation!

Julie 30/01/2014 18:08

Bonjour à tous les 2 ! Je commencerais tout d'abord par me présenter car vous ne me connaissez pas...je suis une amie de Dimitri Boisset (Alban, ce nom doit te parler puisqu'il était ami avec ton
frère !). Il m'a donc parlé de votre projet car il sait que nous adorons voyager avec Geo, mon mari. Je m'appelle Julie donc, et je viens d'engloutir votre blog en 5 jours ! Il me reste à voir les
photos. Et je suis carrément fan de votre aventure ! Bravo à tous les 2 pour tout ça, vous nous faites voyager à travers vos récits (qui sont tellement bien relatés qu'on s'y croirait !), et en
même temps je m'informe sur d'éventuels lieux incontournables de l'Asie car nous préparons un voyage de quelques mois avec nos 2 chérubins. Avant d'être parents nous sommes allés en Thaïlande et au
Cambodge (sac au dos bien sur) et sommes littéralement tombés amoureux de l'Asie. Vous me direz sans doute que c'est bien peu comparé à l'immensité de ce continent mais cela nous a suffit pour nous
dire qu'un jour on y retournerait ! Entre temps les p´tits loupiots sont arrivés, et c'est pour cela que notre voyage se fera en 2017 (ils auront alors 6 et 4 ans, ils pourront en profiter même
s'ils n'en garderont qu'un vague souvenir, mais on leur rabâchera tellement les oreilles qu'ils ne l'oublieront pas !). Bref on commence à faire quelques ébauches de la manière dont on fera ce
périple, 3 ans ça passe vite !
Voilà pour les présentations !
Un truc rigolo que j'ai lu dans vos articles : Seb et Lili, avec qui nous avons passé une soirée de dépendaison de crémaillère chez des amis qui a l'époque s'apprêtaient à partir plusieurs mois en
Afrique. Le monde est petit...! Vous connaissez peut être aussi Steph et Dom ?
Allez j'arrête la car vous avez encore beaucoup de route à faire et d'articles à écrire pour nous faire rêver un peu plus chaque jour !
Bonne continuation, et je ne serai pas sans vous demander des bons plans de voyageurs !
Julie