Article 53: Put°#&/@:( ... de vent!

Publié le 1 Mars 2015

Alban à Roquettes, France - le 1er mars 2015

Comme vous l'aurez compris, le vent ne m'a pas lâché une seconde...

J'ai quitté difficilement Laurie et Thibaut le 23 février pour reprendre la route jusqu'à Narbonne où j'ai pu rejoindre le canal de la Robine, mon premier objectif avant de bifurquer plein ouest. Dès le départ, le vent a redoublé d'efforts pour souffler encore plus fort que les jours précédents. Je pensais que cela allait devenir plus facile une fois que je m'éloignais de la côte, mais non... Toujours ce vent de face qui m'oblige à revoir mes objectifs à la baisse. Avec de telles conditions, je parviens difficilement à faire plus de 60km par jour... Ma moyenne doit être autour des 10km/h alors que c'est plat! Du jamais vu! Et avec des rafales à plus de 100km/h, j'ai l'impression d'être une chaussette sale dans une machine à laver à chaque fois que je me fais doubler par un poids-lourd. Je suis balloté dans tous les sens, jusqu'à être renvoyé sur la chaussée à cause de l'appel d'air...

De plus, les rives des caneaux de la Robine, de la Jonction puis du Midi ne sont pas toujours pratriquables avec le tandem. De nombreuses branches, voir carrement des troncs se trouvent sur les chemins. Les dernières tempêtes ont fait pas mal de dégats dans la région. Sans oublier la boue... Et oui, il n'y a pas que le vent qui pose problème, mais aussi les averses. Elles ne préviennent pas et s'abattent à une vitesse incroyable. Les chemins sont donc transformés en véritable marres de boue. Le vélo chasse continuellemenent et je dois enlever toutes les cinq minutes la terre accumulée entre le garde-boue et la roue. Un vrai moment de bonheur!

J'alterne donc entre le canal et la route. Dans les deux cas, la progression est très difficile. Je ne sais pas si c'est le fait d'être seul ou non mais j'en ai raremenent autant chié pendant le voyage.

Les bivouacs sont tout aussi joyeux! J'essaie tout d'abord de trouver un lieu à l'abri du vent (rien de mieux que les cabanes dans les vignobles). En l'ayant toute la journée dans les oreilles, je suis complètement abruti. J'essaie donc de retrouver un peu de calme... Je dois égalemenent faire attention aux arbres car de nombreuses branches se brisent avec les rafales. Je rentre donc dans ma tente vers 19h et une fois blotti dans mon sac de couchage avec un collant, une polaire un bonnet sur la tête, je m'endore aussitôt!

Et quel est l'intérêt de pédaler alors? Je me le suis demandé... et j'ai même parfois espéré qu'un gars s'arrête à ma hauteur pour me proposer de m'avancer un peu! Mais j'ai la tête dur et malgré cette météo infecte je ne me voyais pas faire du stop. Et puis, après toutes ces difficultés, on apprécie encore plus les bons moments! Une bonne douche, une rencontre, un plat cuisiné...

Mon arrivée à Carcassonne en est un bon exemple. Je rentre dans la ville le 25 février. Il est 16h et je me pause sur la place principale en espérant qu'une personne me propose un toit. Le pari était un peu risqué car sans hôte, je devais reprendre le vélo sur plusieurs kilomètres pour trouver un bivouac, sous la pluie, en dehors de la ville. Un quart d'heure plus tard, Pascale et Hervé, curieux, viennent me poser quelques questions et me proposent très rapidement une chambre! Je passe alors deux jours dans leur belle maison où j'en profite pour visiter le coeur de la cité transformé en temple de la consommation, au grand désarois d'Hervé qui a passé une bonne partie de son enfance dans la cité. Je passe chez eux un excellent moment... Des gens ouverts avec qui je partage énorméments de choses... Cette rencontre me redonne de la force à continuer, à aller toujours plus loin car elle fait partie entière de la tournure que je souhaite donner à ce "tour de France".

Deux jours plus tard, je pose mon vélo chez Jany et Marco à Roquette, un petit village à 20 km de Toulouse. Jany et Marco sont des amis de Marcel, ce cyclo toulousin de 65 ans que nous avions rencontré en Turquie. Marcel nous avait prévenu: "Si vous passez à Toulouse, allez voir mes copains, ils sont supers". C'est qu'il avait raison le Marcel! Et cet accueil... Même après deux ans sur les routes, je suis toujours surpris par la manière dont on m'ouvre la porte. J'ai à chaque fois l'impression d'être un membre de la famille et c'est vraiment touchant.

Malgré la pluie qui ne cesse de tomber, je pense repartir mardi pour retrouver Anaïs et Romain ( des cyclos qu'on avait rencontré en Chine) à Toulouse. Je devrais ensuite me diriger vers Agen puis redescendre sur Auch pour passer quelques jours chez Marlène. Mais ça, ce sera dans le prochain article!

 

PS: désolé pour la qualité des photos mais le réflex est resté en Espagne!

Sur les bords du canal...
Sur les bords du canal...Sur les bords du canal...
Sur les bords du canal...

Sur les bords du canal...

Article 53: Put°#&/@:( ... de vent!Article 53: Put°#&/@:( ... de vent!
Article 53: Put°#&/@:( ... de vent!
Article 53: Put°#&/@:( ... de vent!Article 53: Put°#&/@:( ... de vent!
Visite de la cité de CarcassonneVisite de la cité de Carcassonne
Visite de la cité de Carcassonne

Visite de la cité de Carcassonne

Jany et Marco, deux guides incollables sur l'histoire de Toulouse!
Jany et Marco, deux guides incollables sur l'histoire de Toulouse!Jany et Marco, deux guides incollables sur l'histoire de Toulouse!

Jany et Marco, deux guides incollables sur l'histoire de Toulouse!

Rédigé par lattitudeterre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hervé 24/05/2015 23:09

Merci Alban, de nous avoir parlé de warmshowers.org. Nous nous sommes inscrits et nous avons reçu ce jeudi notre premier cycliste, Guillaume, qui fait des étapes super longues mais avec un bagage mini. Pas de tente ni de duvet, il dort toutes les nuits à l'abri, soit chez des amis, soit warmshowers, soit par un réseau d'église(nous ne lui avons pas demandé laquelle). Quand je dis premier, c'est compter sans toi bien sûr qui as assuré en quelque sorte une avant-première.
Mais avant ça, j'ai cru que nous étions maudits: il nous a fallu refuser les 3 premières demandes qui tombaient les deux week-ends où nous voyions notre fille, son mari et leur bébé en formation! (une fois à Carca et l'autre chez eu à Paris).
Nous attendons successivement deux filles au mois de juin et quelque chose me dit que la saison n'est pas finie. C'est super!

Tous mes vœux de rétablissement à Jess!

céline 13/03/2015 09:09

Quand j'ai commencé à lire ton article (qui s"annonçait dès le titre !) je me suis dit "bienvenue en France ! " :) (à prendre au 25ème degrés)
En tout cas je suis contente de voir qu'il y aura toujours de bonnes âmes pour accueillir les cyclistes égarés...
Pour nous nous avançons dans la fabrication du manège à vélo et on espère qu'on aura des trucs à te montrer quand tu viendras en bretagne :)
plein d'énergie
and keep the pressure !!

olivier 09/03/2015 20:05

Merci pour cet article .

serrurier paris 09/03/2015 02:39

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Alban 10/03/2015 11:38

Merci serrurier mais ça fait la deuxième fois que je suis obligé de vous répondre... Nous ne sommes pas intéressé par vos liens.

marco 06/03/2015 12:30

Bonjour Alban,
J'ai perdu ton N° de téléphone.
Je voulais juste savoir si tu allais bien et si le chemin de halage du canal latéral à la Garonne était correct.
A la revoyure,
marco

Alban 07/03/2015 16:49

Salut Marco! J'ai puis suivre la canal tout du long jusqu'à Agen. Tout est bien aménagé. Je t'envoie un sms pour te donner mon numéro. A tout bientôt

Flo 04/03/2015 09:56

Ah on fait moins le mariole, maintenant qu'on est sous la bonne drache du sud-ouest!
Allez, magne toi qu'à ce rythme là, les bains serviront plus de fondue d'ici ton arrivée!
baci, take care, copain.

Alban 07/03/2015 09:46

Tu parles d'une région!!! Moi qui pensais pédaler au soleil! Je suis dans le Gers là et il y a enfin du beau temps...
Je crois que ça risque d'être dur pour les fondues au bain mais on se fera quelques cannettes à l'Îlot :)

Carole 02/03/2015 22:04

Ne ralentis pas trop, le 1er avril arrive,lui, à grands pas ! Et t'inquiète, on vous fera un bon plat cuisiné aussi... à base de beurre et de crème fraîche bien sûr ^^ Bon courage Banban, gros bisous !!

Alban 07/03/2015 09:43

On va faire au mieux! Et puis si on n'est pas là le 1er avril, vous allez nous attendre ! Merci pour le post et bonnes vacances ;)

marco 02/03/2015 15:03

Bonjour Marcelou,
A propos des objets de valeur, Alban s'est bien fait "niquer". Les gitans étaient passés juste avant lui. De plus, on ne le fait pas rentrer dans notre maison. Il dort dans la cabane du chien, pendant que sa tente sèche à l'abri.
Je n'arrive toujours pas à te contacter sur Skype depuis que tu as perdu tout tes contacts. Pourtant je t'ai demandé à nouveau en ami. C'est peut-être pour ça. Skype filtre...
Bises,
marco

Alban 02/03/2015 15:14

Les bijoux sont peut-être rangés mais il y a des chances que je reparte avec le vélo de Marco... 7kg contre le tandem de 25kg, ça va aller plus vite! Faut juste que je trouve un moyen d'y mettre mes sacoches !

ARDON 02/03/2015 10:26

Coucou!
Si vous êtes à Toulouse, c'est que vous passez bientôt pas loin de Trabes. Si ça vous chanter, on a un lit à vous proposer chez nous!
Bonne route,
Tachou

Alban 02/03/2015 10:31

Merci Tachou! Je vais regarder quelle route nous allons prendre avec Jess à partir de Auch, mais l'idée est bien tentante ! Il n'y a pas des inondations à Tarbes en ce moment ? :)

Jess 02/03/2015 08:34

Vent frais, vent du matin...
Les photos sont superbes, c'est magnifique. Il devrait y avoir le soleil la semaine prochaine, je l'ai commandé exprès tu sais que je n'aime pas la pluie...
Je suis quand même déçu que tu n'aies pas croisé Batman sur la canal mais bon...

Alban 02/03/2015 10:29

Ne t'en fais pas pour la météo... j'ai commandé le soleil pour ton arrivée ;)